Sélectionner une page

 Découverte sur le site de Témoins en Novembre 2008, Céleste nous livre à présent dans son blog une réflexion sur l’engagement forte et profonde..la voici !

  Qui osera ?
Aller au-delà des discours et de la rhétorique ? S’aventurer au-delà des prédications enflammées, des idéologies illusoires qui habillent de mots la recherche d’un confort intellectuel ou moral, certes de belle apparence mais qui sonne creux. Telle une grandiose statue d’argile qui s’effondrerait à la première rafale.

Qui osera ?
Plonger au fond de son propre abîme, regarder droit dans les yeux les monstres ancestraux qui se tapissent dans l’ombre et les défier ?
Qui saura détecter leur influence subtile et nauséabonde qui motive certains de nos comportements les plus anodins.

Je ne te dis pas non, j’accède à tes moindres désirs, par peur que tu m’abandonnes. Je me perds. Je ferais de grandes études pour que tu sois fier de moi, mais je rêve d’ailleurs. Je me pencherais sur chacun de vos problèmes en déployant toutes mes ressources pour vous aider pour payer la dette de ma vie qui n’aurait pas dû être. Je prendrais à bras le corps une vocation politique. J’exercerai le pouvoir pour oublier que vous m’avez réduit en esclavage. Je la joue viril mâtiné de spirituel et elles se retournent toutes sur mon passage sans voir la honte qui me ronge les entrailles.

Alors, vous pensez que je suis brillante, généreuse. Que je suis charmant, attentionné. Que je vais apporter des changements majeurs dans la société. Que je suis le meilleur ami que vous ayez jamais eu. Que je suis drôle et que les soirées en ma compagnie sont les plus folles.

Mais face au miroir, je vois les monstres sourire. L’éclat rouge de leurs yeux me transperce le coeur. Ils règnent par la peur. Ils puisent leur force dans la méchanceté des hommes, dans mon propre égoïsme et mes petites lâchetés. Et mes rêves s’étriquent, mes talents restent bridés, l’amour s’épuise.

Qui osera ?
Lever les yeux vers le ciel et invoquer la force d’en haut. Et puis seul, sans autre témoin, descendre dans les ténèbres de sa propre vie, de sa propre histoire. Se dresser face aux monstres et les vaincre, un par un. Prendre le temps qu’il faudra, accepter les renoncements nécessaires. Les réduire au silence. Leur abandonner en pâture nos vanités, nos lâchetés, nos médiocrités quotidiennes. Leur balancer en pleine face l’éblouissante vérité : nous sommes appelés à la grandeur. Pas celle des lustres et des dorures. Mais la grandeur de notre humanité incarnée en plénitude.

Qui osera s’engager dans ce combat ?
Qui osera s’engager à vivre ?

Céleste

 

Et puis ,pour en savoir davantage, allons sans plus tarder ** Consulter le blog de Celeste **

Share This
ANCIEN SITE