Sélectionner une page

L’Article est publié avec l’aimble autorisation de l’hebdommadaire protestant d’Alsace-Lorraine “Le MESSAGER” que nous remercions

Eloge de la clarté

Une journaliste s’entretient avec un humaniste passionné de littérature, d’histoire, de politique et de morale. Le résultat ? Un livre qui déborde sur de multiples sujets avec clarté et sensibilité. Bienfaisant et stimulant.

Qui connaît Tzetan Todorov ? Peu de gens sans doute – en dehors de la sphère universitaire – et pourtant, il est parmi les auteurs les plus traduits dans le monde. Né dans les Balkans en 1939, l’année du pacte germano-soviétique, grandi dans une Bulgarie communiste, il débarque en France en 1963, riche d’une culture polyglotte, slave et orientale et d’une expérience de la vie sous régime totalitaire.
Cet homme curieux, profondément humaniste, à l’érudition encyclopédique deviendra linguiste, historien, écrivain, philosophe, grâce à la disponibilité que lui permet et à laquelle l’incite son poste de directeur de recherches au CNRS. Dans ces entretiens avec Catherine Portevin, journaliste à Télérama où elle dirige le service « Essais et Documents », Tzetan Todorov ne cherche pas à faire un résumé de ses nombreux livres. Ni à balayer les soixante dernières années d’histoire politique et intellectuelle. Ni même à faire son autobiographie… Mais en faisant le point sur ce qui relie son action et sa pensée depuis tant d’années, sur ce qui l’anime d’un point de vue existentiel, il nous plonge au cœur d’interrogations bien contemporaines.

Enfin, Tzetan Todorov est l’un de ces rares intellectuels qui se font un devoir de ne pas écraser le lecteur de leur jargon et de leur suffisance. « Ecrire le plus clairement possible est l’une de mes règles d’hygiène. » déclare-t-il. Les presque 400 pages se lisent d’une traite. Les chapitres sur l’humanisme, sur le sens moral de l’histoire, sur mémoire et justice, notamment, sont lumineux. On sort de cet ouvrage avec le sentiment, assez rare il faut l’avouer, d’avoir gagné en compréhension du monde, en humanité et en clairvoyance.
Patricia Rohner-Hégé

Tzetan Todorov, Devoirs et Délices, une vie de passeur. Entretiens avec Catherine Portevin. Ed. du Seuil.

Share This
ANCIEN SITE