Sélectionner une page

« Simply christian »
Le livre : « Simply christian »(1), publié en 2006, rencontre beaucoup d’échos dans le public anglophone. Et c’est un événement à signaler, car le succès de cet ouvrage tient à la qualité de son auteur. Tom Wright, en effet, a accompli, au long de ces années, une œuvre originale et novatrice dans le domaine de l’exégèse du Nouveau Testament. En effet, à partir de ses travaux sur l’histoire de la société et de la culture juive à l’époque de Jésus, il a montré comment, dans ce contexte, on pouvait mieux comprendre l’intervention de celui-ci. L’action et les paroles de Jésus prennent tout particulièrement sens en regard d’une meilleure connaissance des mentalités de l’époque (2). Et le déchiffrement de ce puzzle met en lumière l’historicité de Jésus. Ce dernier apport est particulièrement important.
On sait en effet combien la projection de présuppositions liées à une culture en lutte contre le religieux (peut-être à cause de ses déformations à l’époque) a influencé des travaux de recherche, eux-mêmes en lien avec une théologie ramenant le divin à l’humain. Aujourd’hui, le doute s’est diffusé beaucoup plus largement dans le grand public et fait barrage à l’annonce du message chrétien (3).Et, par ailleurs, à l’inverse, en réaction contre les interprétations dites « libérales », un courant fondamentaliste a engendré une interprétation rigide des textes bibliques. L’approche de Tom Wright nous permet de sortir de ce dilemme. Elle nous montre comment la Bible nous présente le projet de Dieu pour l’humanité (4).
Historien, exégète, bibliste, Tom Wright est l’auteur de nombreux livres à caractère scientifique et théologique. En écrivant : « Simply christian », il s’adresse délibérément à un grand public. Et, dans le monde anglophone, cette initiative rappelle celle de C.S. Lewis, professeur de littérature, chrétien engagé, bien connu pour son œuvre apologétique. En 1943 , des causeries de C.S. Lewis à la BBC sont publiés dans un livre qui expose les fondements du christianisme sous le titre : « Mere Christianity ». En présentant le livre de Tom Wright, certains commentateurs évoquent ce livre devenu célèbre dans le monde anglophone.
À notre sens, l’originalité de « Simply Christian » réside dans la force de la recherche biblique mise en œuvre par son auteur. Mais il y a, sans doute, une autre caractéristique à mettre en valeur. Au fil des années, Tom Wright est devenu évêque du diocèse anglican de Durham. Mais, dans ce livre, il veut dépasser son enracinement institutionnel pour s’adresser aux chrétiens de toutes dénominations, et, par delà, à toutes les personnes en recherche pour leur présenter la foi chrétienne dans ce qu’elle a de commun et d’essentiel. « Ce livre », écrit-il, « n’est pas « anglican », « catholique », « protestant » ou « orthodoxe », mais simplement chrétien ». On sait comment des livres de valeur sont rendus parfois inaccessibles à un large public par le « marquage » confessionnel qui les caractérise. Nous voici ici dans une approche interconfessionnelle qui traverse les frontières. À la lecture de cet ouvrage, on peut s’écrier : chrétien, tout simplement !

La démarche

Le livre de Tom Wright s’articule en trois parties.
Dans la première, il explore quatre grande pistes qui mobilisent l’attention de nos contemporains : « la recherche de la justice, la quête de spiritualité, la soif de relation, la passion de la beauté ». L’auteur présente ces aspirations comme un écho d’une voix plus profonde et nous appelle ainsi à aller plus loin encore.
La seconde partie présente l’essentiel de la foi chrétienne selon une approche historique qui en montre le sens et l’originalité : « Les chrétiens croient que Dieu, révélé dans son œuvre en Jésus, a appelé le peuple juif à être son agent pour mettre en œuvre son plan pour sauver et remodeler la création. Quelle a été l’histoire et l’espérance d’Israël avant la venue de Jésus ? Comment Jésus s’inscrit-il dans cette dynamique et ouvre-t-il la voie à une nouvelle création en annonçant le Royaume de Dieu, en mourant sur une croix et en ressuscitant ? Comment l’Esprit agit-il aujourd’hui comme un souffle puissant à travers les vies humaines et à travers le monde ? ».
Enfin, la troisième partie nous parle de l’appel qui nous est fait : « Suivre Jésus, recevoir l’énergie de l’Esprit et avancer dans le plan du Dieu créateur, qu ‘est-ce que cela veut dire en pratique ? L’adoration, la prière, et l’Ecriture nous amènent à penser à « l’église », envisagée, non comme une institution, mais comme le compagnonnage de ceux qui croient dans le Dieu que nous voyons en Jésus et qui luttent pour le suivre et participer à la seconde création à l’œuvre à partir de la résurrection de Jésus ».
Cette approche nous permet d’envisager les aspirations qui ont été présentées dans la première partie comme des champs majeurs où les chrétiens sont appelés à œuvrer pour l’avancement du Royaume de Dieu dans le monde.

Au cœur du message.

L’originalité du livre nous paraît résider tout particulièrement dans le cœur de celui-ci : la partie deux : « contempler le soleil ».
En effet, la première et la dernière partie sont intéressantes, mais elles n’apportent pas les éléments nouveaux qui résultent de la compétence tout à fait exceptionnelle de l’auteur en matière d’exégèse. Elles sont davantage soumises à des contingences culturelles. Par contre, en quelques chapitres, la seconde partie nous paraît ouvrir une grande vision.
Tom Wright situe d’abord trois conceptions majeures relatives à la manière dont on peut imaginer la relation entre la dimension divine et la dimension terrestre, l’espace de Dieu et le nôtre.
Dans la perspective du panthéisme, les deux espaces sont confondus. Mais si Dieu réside en tout, que dire de la présence du mal ? Dans la perspective déiste, l’espace de Dieu et l’espace des hommes sont très éloignés l’un de l’autre. Dieu est lointain, voire inaccessible. Et, si dans une version chrétienne, il s’exprime, c’est ponctuellement et à grand fracas. Tom Wright met en valeur une troisième conception qui se manifeste dans le judaïsme classique et le christianisme. La terre et le ciel ne se fusionnent pas. Ils ne sont pas non plus séparés par un gouffre. Mais ils se recouvrent et s’interpénètrent de différentes manières.
Tom Wright nous montre comment cette rencontre entre la dimension céleste et la dimension terrestre s’opère dans l’histoire juive telle que la décrit le premier testament. Le point de départ est l’alliance engagée par Dieu avec Abraham. La jonction s’effectue à travers des réalités comme la royauté, le temple, la loi, la promesse d’une nouvelle création.
La venue de Jésus intervient dans ce contexte. « Le christianisme est entièrement fondé sur la croyance que le Dieu vivant, dans l’accomplissement de ses promesses et comme apogée de l’histoire d’Israel, a accompli en Jésus le salut, la communication d’une vie nouvelle. Avec Jésus, l’opération de sauvetage réalisée par Dieu a été mise en œuvre une fois pour toute. Une porte s’est grande ouverte dans le cosmos et elle ne pourra jamais plus être fermée » (p.74).
En Jésus de Nazareth, l’univers de Dieu et notre univers sont désormais réunis. « Le lieu où l’espace de Dieu et notre espace s’interpénètrent, n’est plus le temple de Jérusalem. C’est Jésus lui-même » (p.81). Et si Jésus est maintenant au « Ciel », Il est également présent, accessible, actif dans notre monde. Le Royaume de Dieu, tel que Jésus le proclame, c’est la manifestation de Dieu dans la réalité du monde terrestre. À Pâques, « le ciel » et « la terre » se connectent mystérieusement. La résurrection de Jésus s’accompagne d’une « nouvelle création », un processus à travers lequel émerge un monde nouveau.
Aujourd’hui, l’Esprit de Dieu est à l’œuvre. « En ce moment, le monde apparaît comme un lieu de souffrance et de douleur autant qu’un lieu de puissance et de beauté. Mais Dieu est en train de le récupérer et de le conquérir. Et nous sommes appelés à prendre part à cette récupération et à cette conquête. Un jour, toute la création sera délivrée de l’esclavage, de la corruption, de la décomposition et de la mort. C’est le message de sauvetage, de « salut » au cœur d’un des plus grands chapitres de la Lettre aux Romains » (p.107).

Une vision originale.

Les livres présentant et annonçant la foi chrétienne, dans un mouvement de conviction personnelle, ne manquent pas en France (5). Si donc le livre de Tom Wright, paru en milieu anglophone, mérite d’être mis en valeur, c’est donc en raison de ses caractéristiques originales. Tout d’abord, à une époque où la crédibilité du Nouveau Testament ne va plus de soi, les travaux de recherche de Tom Wright permettent de mieux situer la venue de Jésus dans son contexte historique. Il ouvre une voie originale qui permet d’échapper aux influences contradictoires exercées par la tendance rationaliste, « libérale » et la tendance fondamentaliste. À partir de ses recherches sur la société juive de l’époque, Tom Wright montre la crédibilité qui peut être accordée aux textes du Nouveau Testament et à leur message. Et il met aussi en lumière le simplisme de certaines interprétations théologiques élaborées à d’autres époques et projetées sur les textes évangéliques.
Tom Wright nous apporte également une vision originale sur le projet de Dieu tel que nous le présente le récit biblique.
La foi chrétienne peut être présentée selon différentes approches. Certaines mettent davantage l’accent sur la réponse qu’elle apporte aux besoins personnels tels qu’ils sont notamment ressentis dans les difficultés de l’existence. D’autres, sans méconnaître le registre précédent, nous font entrer dans le « dessein de Dieu » pour reprendre le titre d’un livre innovant, celui de Suzanne de Dietrich, écrit il y a plusieurs décennies pour présenter le récit biblique à un vaste public (6). Le livre : « Simply Christian » nous introduit dans la dynamique de l’action de Dieu, une seconde création engagée par la résurrection de Jésus comme processus auquel nous sommes appelés à participer et qui débouchera sur un monde nouveau tel qu’il nous est présenté dans les deux derniers chapitres de l’Apocalypse. Toute notre vie est concernée dans ses différents registres.
À une époque caractérisée par un changement culturel intense et rapide, les formes des églises traditionnelles sont fréquemment déphasées. Mais de nouveaux visages d’Eglise apparaissent. Le courant de « l’Eglise émergente » se développe. Il accueille les questionnements, mais se doit d’y répondre en puisant à la source de la vision chrétienne. Voilà pourquoi le livre de Tom Wright : « Simply christian » est bien accueilli dans ces milieux. Une des figures marquantes de ce courant : Brian McLaren, se réfère aux travaux de Tom Wright. En Grande-Bretagne, une association méthodiste diffuse un cours sur la foi chrétienne à partir d’interviews en vidéo de Tom Wright pour répondre aux questions suivantes : Quel est le cœur de la foi chrétienne ? (7). Qu’est ce que la plupart des chrétiens, dans la plupart des pays et des époques, croient et ont cru ? Est ce que la foi chrétienne est raisonnable pour des personnes modernes ? Le livre : « Simply christian » est effectivement une des ressources dont les chrétiens ont besoin aujourd’hui pour comprendre, vivre et communiquer leur foi.

Jean Hassenforder
18 02 2007

(1) Tom Wright est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages de caractère scientifique et théologique. Son livre : « Simply Christian » communique l’acquis de cette recherche et de cette réflexion au grand public : Wright (Tom). Simply christian. SPCK, 2006. Ce livre mériterait d’être traduit en français. Beaucoup d’articles et de communications de Tom Wright, y compris des interviews en vidéo (notamment à propos de : Simply christian) sont accessibles sur un site personnel : http://www.ntwrightpage.com
(2) Les découvertes de Tom Wright concernant le Nouveau Testament sont présentées au grand public dans un livre traduit en français ; Wright (Tom). Jésus : retour aux sources. La vie et la vision d’un révolutionnaire. Excelsis, 1996.
(3) Les incertitudes dans le grand public relatives à la Bible apparaissent bien dans l’enquête menée en Angleterre par Nick Pollard (Beyond belief . Barriers and bridges to faith today. London Institute for Contemporary Christianity, 2003. Compte rendu sur ce site : Comment pensent les agnostiques ? Lire l’article
(4) Voir sur ce site : La Bible nous parle du projet de Dieu. L’Ecriture et l’autorité de Dieu selon Tom Wright : présentation du livre : Wright (N.T.). Scripture and the authority of God. SPCK, 2005 Lire l’article
(5) Dans ce genre, la traduction d’un livre de Timothy Radcliffe, frère dominicain britannique, rencontre actuellement une bonne audience : Radcliffe (Timothy). Pourquoi donc être chrétien ? Cerf, 2005.
(6) Le livre de Suzanne de Dietrich est encore actuellement accessible : Dietrich (Suzanne). Le dessein de Dieu. Itinéraire biblique. Cerf, 1994.
(7) Cf : site de Tom Wright.

Références: Groupe “Recherche” Témoins

Share This
ANCIEN SITE