Sélectionner une page
Venu en France la semaine dernière, Brian McLaren incarne, à sa manière, l’autre face du protestantisme évangélique américain, opposée à la droite religieuse qui soutient George W.Bush. Théoricien du mouvement des Églises émergentes, il plaide pour l’innovation face à la sécularisation de l’Occident ».
À travers l’itinéraire de ce pionnier, Bernadette Sauvaget, chef de la rubrique religions de Réforme, a su mettre en perspective la genèse et le développement de l’Eglise émergente.
« La réflexion sur les Eglises émergentes, sur ce que pourraient être les nouvelles communautés chrétiennes du XXIè siècle, est à l’opposé de la vision du monde très binaire de la droite religieuse américaine (pour laquelle le monde est mauvais). Leurs églises se pensent et se vivent comme des îles destinées à se protéger, à se préserver ». Au contraire, Brian McLaren veut aller à la rencontre de tous ceux qui cherchent, les « seekers ». Pour communiquer l’Evangile dans ce monde postmoderne, « il faut réinventer l’Eglise, innover » (2). Depuis près de vingt ans, Brian McLaren oeuvre en ce sens. « Il tisse des réseaux, notamment auprès de jeunes pasteurs, écrit des livres, donne des conférences, donne des conférences, introduit des innovations dans sa liturgie, et prône un renouvellement oecuménique”.
Si le mouvement des églises émergentes progresse aux Etats-Unis, il est particulièrement développé en Grande-Bretagne. Dans ce pays voisin et ami, la conviction s’allie à la recherche et à l’innovation. Les livres de Michael Moynagh, Stuart Murray, Pete Ward en font foi (3). On aimerait que la presse chrétienne française fasse écho à ce phénomène de grande portée. En regard, la France est encore en attente, mais il existe dans notre pays un vaste potentiel et la germination est en cours. Comme Réforme l’indique dans un encart intitulé: des églises expérimentales, « En France, le réseau interconfessionnel « Témoins » qui existe depuis les années 70, et la commission « Evangile et Culture » de l’Alliance Evangélique Française constituent des têtes de pont du mouvement des églises émergentes ».
L’ouverture à un horizon international et interconfessionnel dont témoigne cet article, nous parait bien en phase avec le nouveau paysage journalistique que développe la nouvelle formule de Réforme à l’œuvre depuis mai 2005 (4). En effet, à travers une maquette qui en accroît la lisibilité, le nouveau projet éditorial sait allier différentes approches : lecture de l’actualité, mais aussi dossier sur un thème, débat et pages bibliques et théologiques pour développer une compréhension dynamique de notre société et de notre culture. Bienvenue au nouveau Réforme.

Jean Hassenforder

(1) Sauvaget (Bernadette) Un nouvel évangélisme. Réforme, 26 janvier-1er février 2006, N° 3160, p.5

(2) McLaren (Brian). Réinventer l’Eglise. Communiquer l’Evangile dans un monde postmoderne. Ligue pour la Lecture de la Bible, 2006

(3) Mise en perspective de ces ouvrages sur le site Internet de Témoins (recherche): www.temoins.com

(4) Réforme. Hebdomadaire protestant d’actualité. 53-55, Avenue du Maine. 75014. Paris Tél.: 01 43 20 32 67 Site : www.reforme.net

Références: Groupe “Recherche” Témoins

Share This
ANCIEN SITE