Sélectionner une page

Cette réforme n’est pas d’abord paroissiale. Elle cherche à inventer un style nouveau en re-suscitant un esprit communautaire. Le
projet de rencontres (5 par an) s’appuie sur l’idée de prendre le temps de vivre communautairement. La journée se déroule en cinq périodes:un échange sur la Parole de Dieu, une réflexion sur le vécu, le Repas du Seigneur, un déjeuner commun, une approche missionnaire.
Deux ans après, en mai 2003,l’initiative s’avère une réussite. Les rencontres (5/5) se sont répandues dans tout le diocèse. C’est une perspective d’avenir qui se réalise”,note le prêtre responsable:Alain Raynal;Une dynamique nouvelle se met en route.” Elle permet à tous de
respirer dans sa foi et partager à chacun sa joie de croire….
L’écoute de la Parole de Dieu provoque chacun à oser sa parole de foi et ici des trésors se disent et se livrent…”Le renouvellement des communautés était tout à fait insuffisant.”La participation de chrétiens plus jeunes ne peut se faire que par une forme nouvelle de pratique et de participation à la vie de l’Eglise que veut construire le 5/5.” Dans le cadre de cette dynamique, des forces nouvelles apparaissent:”La place des plus petits et des recommençants. Ils enrichissent les chrétiens engagés, bousculent et apportent des forces neuves. Un nouveau visage d’Eglise est en train de naître.” Quelques exemples:”Un jeune couple qui a quitté l’Eglise voit dans le 5/5 ce qu’il aurait espéré trouver comme lieu d’échange, de parole et de soutien . Aujourd’hui, ils préparent eux mêmes un 5/5…..Des recommençants entrent dans une équipe de préparation. Un 5/5 est préparé actuellement par une majorité de nouveaux venus..” On peut lire dans cette réussite l’œuvre de l’Esprit à travers une culture nouvelle.

(1) Refondation Propos recueillis auprès d’Alain Raynal, vicaire épiscopal.
Voir dans la rubrique « Innovation » le texte « Refondation » pour plus d’informations.

Références: Témoins,N°135,mai-juin 2001,p13

Share This
ANCIEN SITE