Sélectionner une page

La vraie vie n’est pas dans un « chacun pour soi » face à une société qui pousse les individus à consommer toujours plus pour imiter ou épater les autres. Au contraire : la vraie vie pourrait être dans le titre du roman de Anna Gavalda « Ensemble c’est tout » (1) sauf qu’en réalité, et le roman le montre, ce n’est pas tout … si je n’ai pas l’amour. Or, « Si je n’ai pas d’amour… » (2) est le titre d’un autre livre, non romanesque celui-là, de Laetitia Chamard qui y développe, avec pertinence et sensibilité, les facettes du vivre ensemble à la lumière de l’enseignement biblique mais également d’œuvres littéraires et cinématographiques qui le rejoignent et l’illustrent à leur manière.

Le texte, préfacé par Gilbert Bilézikian (3), aborde, sans les édulcorer, les exigences et les difficultés des relations humaines dans l’église. Nous ne sommes pas ici confrontés à une thèse de théologie mais à une recherche initiée autant par le vécu de l’auteur que par l’étude. Ce sont des expériences personnelles qui ont poussé Laetitia Chamard à désirer approfondir la place que tient ou devrait tenir l’amour dans les rassemblements de chrétiens.
De chapitre en chapitre elle nous encourage à avancer vers une compréhension plus aigüe de l’ordre du Christ de nous aimer les uns les autres et de son déploiement magnifique dans la première épitre aux Corinthiens de Paul. Son but n’est pas de nous dépeindre un monde idéal mais bien de partir de nos failles, de nos blessures, de nos offenses pour nous aider à les reconnaître, à nous en sortir avec la grâce de Dieu et aussi, avec cette même grâce, à nous supporter nous même et les uns les autres sur nos chemins de vie chaotiques.

De plus, pour aider à poursuivre la réflexion chaque chapitre est suivi de références bibliques et d’un petit questionnaire en rapport avec le thème abordé. Voici par exemple quelques titres de chapitres : L’amour est partout, L’importance du regard, Un corde tendue ou l’art de la miséricorde, l’humilité ou l’art de savoir se remettre en question, Vivre différents ou l’art de la complémentarité. L’ouvrage peut donc stimuler notre vie spirituelle personnelle mais également notre vie spirituelle communautaire en étant utilisé dans le cadre d’étude en groupe (groupe de quartier, études bibliques par thèmes etc).

Si je devais émettre un petit bémol il concernerait … la couverture : elle manque de diversité culturelle et générationnelle. Mais le livre est né de l’observation d’un camp de jeunes. Ceci explique cela !
Bref, voici un livre à découvrir, à partager et à faire connaître.

Françoise Rontard

Notes :
1 – « Ensemble c’est tout », Anna Gavalda, éditions Le dilettante 2004
2- « Si je n’ai pas d’amour… », Laetitia Chamard, éditions Farel 2008
3 – Professeur de théologie à l’Université Chrétienne de Wheaton aux USA durant 20 ans, Gilbert Bilézikian, fondateur, aux côtés de Bill Hybels, de l’église Willow Creek, près de Chicago ; auteur de nombreux ouvrages en anglais mai aussi en français : « Solitaire ou solidaire, la dimension communautaire de l’église » aux éditions Empreinte, 2000, d’un DVD et audio MP3 « L’Eglise, une communauté venue du cœur de Dieu ». ** Voir aussi sur ce site son intervention le 4 octobre 2008 **

Share This
ANCIEN SITE