Sélectionner une page

Des formes et des expressions différentes sont nécessaires. Elles s’inscrivent dans un tissu d’innovations : églises de jeunes, églises en réseau, cultes alternatifs, églises de maisons…etc.
En marge des institutions, ce mouvement se décrit en terme d'”Eglise émergente” et est abondamment décrit sur ce site.
Or, en Grande Bretagne ou ce courant est bien développé, un rapport de l’Eglise anglicane vient de paraître à ce sujet sous le titre: “Une Eglise modelée par la Mission : création d’églises nouvelles et expressions neuves dans un contexte de changement”
Alors que jusqu’ici, ces innovations étaient regardées avec réserve, sinon avec suspicion, le rapport rompt avec cette méconnaissance et cet attentisme. L'”Eglise émergente” mérite d’être reconnue à parité avec l’Eglise classique.
Le leader de l’Eglise anglicane, l’archevêque Rowan Williams, exprime une vision nouvelle: “L’église se trouve à un moment critique, en présence d’une ligne de partage des eaux (watershed) ; C’est parce que nous commençons tout juste à réaliser que la réalité de l’Eglise peut exister de beaucoup de façons”. N’est ce pas la vocation de l’Eglise anglicane d’allier la Mission à une diversité des expressions? Une vision apparaît : celle d’une Eglise à “économie mixte”.
Johnny Baker, connu pour ses activités novatrices au service de la jeunesse dans le cadre de la Church Mission Society et du festival Greenbelt, ressentait fortement les oppositions ouvertes ou souterraines vis à vis de l’innovation; Aussi dans un article publié sur le site : emergingchurch.info, il exprime sa joie.
Effectivement, il y a là un évènement remarquable. Une Eglise respectable et respectée ose sortir du conformisme. Quel exemple!

Mai 2004

www.emergingchurch.info/reflection/jonnybaker/angli-can.htm

Références: Groupe “Recherche” Témoins

Share This
ANCIEN SITE